Tout savoir sur...

Fermer Les embarquements

Fermer Formation croisière

Fermer Permis bateaux

Fermer Météo

Fermer Les ports, les bateaux

Fermer La vie du club

Les évènements

Grèce

Nouvelles de la voile
Ce qu'est le G.C.I.

Fermer Bienvenue au Club

Fermer Bienvenue sur le Site

Fermer Ecole de Croisière

Fermer Privé

Nouvelles


Le GCI a perdu son père... - par ebg le 13/01/2014 10:00

Venue de contrées lointaines une grande vague a emmené notre équipier.
...
1982-1-e.jpg 1982-2-a.jpg

Le GCI a perdu son père, André Vernisse nous a quittés aujourd'hui.
Conscient que cette navigation arrivait à son terme, jusqu'à la fin il m'a demandé des nouvelles du club, était heureux que d'autres aient porté le club, continué.

1982-b.jpg   1974-AG-1.jpg

Je ne peux décrire ce pionnier en quelques mots, parler de toutes ses qualités humaines que de longues conversations m'ont permis de percevoir. Pour ceux qui n'ont pas eu la chance de le rencontrer, je dirai simplement ce qu'il montrait aux autres, son énergie, la joie de vivre, le coté positif ...
Parmi ceux dont j'ai croisé la route, j'ai eu de la chance de te rencontrer André.

Je transmets le faire part envoyé par Catherine pour ceux qui pourront rendre un hommage à André et apporter un peu d'amitié à ses proches, à Catherine qui a lutté de toutes ses forces dans cette tempête.


Ainsi était annoncé avec émotion le départ de notre ami à tous par Francis le 9 janvier.

Et le président René nous retrace quelques faits marquants dont voici l’essentiel :

« Le CNEGF, le CVESQ et le GCI ont perdu leur Président Fondateur, en la personne d’André Vernisse, décédé le 8 Janvier.
1977-poinot-1.jpg

Toutes ces associations lui doivent beaucoup, et le mieux pour évoquer notre dette, est de lui laisser la parole.
« Au commencement était un homme qui désirait ardemment naviguer et n’avait pas les moyens de s’offrir un bateau, ce qui, dans les années 60, était la seule façon de réaliser ce rêve. Les  clubs nautiques qui existaient étaient alors issus des milieux aisés de la Société, ils étaient porteurs des traditions plus que séculaires de la plaisance…..Au bateau et accastillage s’ajoutaient des cotisations dissuasives….
L’expérience de la vie associative que je possédais déjà depuis un certain temps m’avait pénétré de quelques solides principes de base clés du succès. D’abord et avant tout, ne pas se laisser manipuler et si l’on veut recueillir toutes les bonnes volontés, n’être au service de personne. N’accepter les aides que si elles n’entravent pas notre indépendance….
… nous avons alors déposé nos premiers statuts d’association indépendante sous le titre C.N.E.G.F. le 17 novembre 1962. »
  

Et ce fut l’aventure du Pecq sur une centaine de mètres de berge sur la Seine, précédemment occupée par une usine à gaz désaffectée.
0001-00-lepecq04(3).jpg

0004-00lepecq04(4-2).jpg

0004-00lepecq04(c0) (2).jpg
 « La Seine étant polluée et trop « petite » pour nous, nos recherches se portent vers d’autres plans d’eau. Et c’est ainsi que le C.N.E.G.F. devient le 1er novembre 1967, « locataire » de l’Etang de Saint-Quentin… » Le C.V.E.S.Q. naitra lui aussi en Novembre 1967. Et l’année 1968 fut marquée par les importants travaux, menés essentiellement par les bénévoles du club, pour aménager le plan d’eau, et les bâtiments nécessaires. En 1972 le C.V.E.S.Q. atteint 3000 membres, 700 dériveurs et 3 voiliers de croisière.

« L’extension du Groupe Croisière (du C.V.E.S .Q.) conduit à une restructuration qui amène à compléter son autonomie par rapport au C.V.E.S.Q.) le 7 mai 1977….
Le terme « Groupe Croisière Interclubs du C.V.E.S.Q. » figurera dans la Gazette n°54 en toutes lettres …
Pourquoi Inter-Clubs ? Parce que le C.V.E.S.Q. comportait alors près de 140 clubs, C.E., et associations diverses et que le Groupe Croisière était ouvert à tous …
 » 

1968-001(c).jpg1968-photo 4m (45).jpg



1968-photo 4m (98).jpg
Et c'est ainsi que grâce à quelques pionniers et en particulier à André Vernisse, se poursuit l' aventure du GCI, depuis plus de 36 ans.

Pour finir un dernier mot d’André qui doit toujours conduire notre action et notre attitude :

« Si l’Association n’est pas une Entreprise, au sens juridique du terme, elle doit, dans un monde difficile où l’activité est soumise à une dure concurrence, être gérée comme une Entreprise, mais animée comme un club, c’est-à-dire dans l’amitié, fondée sur une valeur commune :   l’amour de la mer, et la reconnaissance de chacun. »
P.S. Un hommage lui sera rendu le vendredi 17 janvier 2014 à 14h30 au cimetière, rue Jean-Louis Forain, 78150 Le Chesnay (Yvelines).

Bernard Ledoux nous a quittés trop tôt - par ebg le 29/10/2012 19:32

Le GCI et le CNEGF ont la douleur de vous apprendre le décès de Bernard LEDOUX le 25 octobre 2012
Depuis plusieurs mois, Bernard luttait contre une terrible maladie qui l'a finalement emporté.

Bernard était un marin accompli, un chef de bord de grande qualité, un "commodore" reconnu et un président d'association (CNEGF) apprécié. Mais c'était avant tout pour nous un ami aux grandes qualités humaines avec sa bonne humeur, son optimisme. En plus de ses nombreuses fonctions au club, Bernard était toujours prêt s'investir et le club lui doit beaucoup.

Tous ses amis de la voile (au GCI et au CNEGF) s'associent à la douleur de sa famille et de ses proches.

Si vous voulez lui rendre un dernier hommage, rendez-vous mercredi 31 octobre à 10h au cimetière de Gennevilliers.

Tous vos témoignages d'amitiés seront les bienvenus.

Commodore Bernard Ledoux au cours d'une croisière
A bord comme à terre, Bernard reste pour nous tous "Celui qui allait de l'avant" nous ne l'oublierons pas.
 


Disparition de Jean-Marc Hautbois. - par ebg le 11/02/2009 19:51

DISPARITION DE JEAN-MARC HAUTBOIS DANS LA TRANSQUADRA 2008 - 2009
 
Jean-Marc Hautbois qui effectuait la 2è étape de la Transquadra (Porto Santo, près de Madère,  au Marin, Martinique) a disparu alors qu’il était à 700 milles de l’arrivée. Cette nouvelle a été officialisée hier par la direction de la course hier 10 février 2009 après la visite de son bateau par des concurrents déroutés sur sa dernière position. Depuis deux jours, sa trajectoire, suivie par le système Argos, avait pris une étrange direction.
Jean-Marc était pourtant un marin accompli, qui avait su passionner tous ceux qui avaient navigué avec lui au GCI, en particulier sur Xénon, son First 31.7 qu’il bichonnait avec énormément d’attention et avec lequel il avait participé à de nombreuses régates en France. Il rêvait de cette course depuis longtemps, elle ne lui aura pas porté chance.
Le comité directeur du GCI s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches.
Nous avons perdu un ami et un vrai marin.
 
            Lien vers le site officiel de la course :
 
http://www.transquadra.com/f-actu.php?id=114

 

Actualités

Jean-Marc Hautbois

 

Le 11-02-2009
Disparition du navigateur Jean-Marc Hautbois



Réseaux sociaux
Connexion...
 Liste des membres Membres : 456

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ S'enregistrer ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 12

Webmestre - Infos
Dialoguer par Skype
Recherche



La lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Présence club

Rédacteur


Nombre de membres6 rédacteurs
Rédacteur en ligne : 0
^ Haut ^